Lundi 21 Aout 2017     liens
 
Le bordage 1

Enfin...

Les tôles sont présentées sur la structure complète, couples, fer de quille et d'étrave, éventuel cône d'étrave, mais sans les varangues qui seront placées plus tard, bateau à l'endroit.

On commence en général par l'arrière, vers l'avant. Seule la "tôle de brion" se borde de l'avant vers l'arrière... et on termine par elle car c'est la plus vrillée.

Quillard : La quille est bâtie et posée avant le bordage des tôles de fond.

Dériveur intégral : Le puits de dérive sera, lui, mis dans la coque à l'endroit, mais la fente de passage de la dérive est découpée dans la tôle de fond avant sa pose.

 Télécharger : bordage_1.pdf
Le bordage 2

Un bordé aux brisures suffisamment régulières est en général assez joli jusqu'au pointage des tôles.

Ce qui, parfois, le gâte, c'est le soudage.

Un geste de soudage irrégulier; un pointage insuffisamment serré; l'absence de cornières de tenue des tôles à leur liaison, sont les principales raisons des déformations d'un bordé après le soudage des brisures.

Voyez le pdf ci-dessous. Merci de patienter lors de l'ouverture de certains fichiers un peu lourds...

 Télécharger : bordage_2.pdf
Le bordage 3.

Un Amateur bien équipé et assez patient et soigneux peut difficilement "rater" un bateau en métal.

Le soudage du bateau en acier ne nécessite qu'un peu d'entraînement acquis lors de la préparation du "chantier". Presque tous les Amateurs soudent l'acier en MIG.

Le soudage du bateau en alu justifie qu'on se forme un week-end auprès d'un Amateur chevronné ou d'un soudeur pro travaillant dans un atelier proche. Les postes de soudage en MIG-Pulsé aident considérablement l'Amateur en régulant son geste. La chauffe du métal est plus régulière. Les déformations dues aux différences de chauffe sur une longueur soudée sont amoindries.

Le MIG-Pulsé a mis l'alu à la portée de "l'Amateur ordinaire" !

 Télécharger : bordage_3_photos.pdf
Safrans 1

Ci-dessous, voyez le document pdf (Merci de patienter le temps de son ouverture)

qui vous donne les premiers chapîtres sur la conception et la construction des safrans.

J'ai inséré un préambule qui vous explique pourquoi le HS N°16 était pauvre en considérations sur les bisafrans.

L'expérience a démontré le bienfondé de ce choix.

 Télécharger : safran_1.pdf

   1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15   

 
Visiteurs : 509574 Mis à jour le : 29 - 03 - 2017 Aramis Multimédia