Dimanche 25 Juin 2017     liens
 
Safrans 2ème.

Les monocoques de type classique, un peu lourds et à l'arrière pas très large, n'ont pas besoin de deux safrans. De même les bateaux qui auront a affronter les glaces polaires à cause du risque de coincer d'épaisses plaques de pack lors des manoeuvres de marche arrière pour reprendre de la vitesse.

Sur la photo ci-contre, ce Chatam 52, version quillard, n'en a pas été doté, pour suivre un projet de navigations de ce propriétaire-constructeur-professionnel qui a réalisé là une fort belle construction en formes, technique hors de portée des "Amateurs ordinaires".

Voyez le pdf ci-dessous, n°2 sur 3 consacrés aux safrans.

Safrans suite et fin.

Voici dans le document pdf ci-dessous, la suite et fin de ces chapîtres consacrés à la conception et à la construction des safrans.

Les deux safrans des actuels Chatam bisafrans apportent aux DI de Voyage que sont ces Chatam, une tenue remarquable par tous temps et mers de trois-quarts arrière (les pires), une puissance exploitable contre le vent, avec un tirant d'eau faible !

Le tout est obtenu sans recours à des géométries variables, au mieux contraignantes, et au pire sources d'incidents sans fin.

Une mèche d'aussi gros diamètre qu'un monosafran, leur surface n'en est que de 60%. On a ainsi une robustesse formidable pour chaque safran, et une surface de 120% !

CQFD...

 Télécharger : safrans_3.pdf
Le retournement

Dans le passé, le retournement était l'action (spectaculaire...) qui achevait la coque et présidait à la construction du pont et de ses détails.

Très tôt on s'aperçut que les roues, ou "vireurs" permettait de tourner le bateau en quelques minutes pour adapter la position du bateau à diverses opérations, depuis le soudage de la coque, celui du pont, le sablage de l'une et de l'autre, l'élimination du "sable", la peinture...

Bref, on ne retourne plus le bateau, on le positionne au mieux à chaque fois qu'on en ressent le besoin !

Voyez le pdf ci-dessous, tel qu'il parut, en patientant le temps de son ouverture car il "pèse" 4,15 mégas. Revoyez aussi l'article sur les roues-vireurs.

Dans les liens, en page d'accueil, suivez l'accès au blog "des Boulals" : ils vous racontent toute leur saga !

 Télécharger : retournement.pdf
Les varangues

On a attendu que la coque soit à l'endroit pour installer varangues, support et varangue étanches du moteur, puits de dérive et caisse à lest étanche.

Les varangues sont identiques à la partie basse des membrures.

Elles s'arrêtent sur une lisse et n'appellent pas de commentaires particuliers.

Voyez le pdf ci-dessous...

 Télécharger : varangues.pdf

   1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15   

 
Visiteurs : 495578 Mis à jour le : 29 - 03 - 2017 Aramis Multimédia